Pourquoi Ethereum a encore du potentiel ? (PART 2)

EIP 1559

L’EIP1559 est une proposition initiée par Vitalik Buterin (le créateur d’Ethereum) qui souhaite instaurer une refonte du marché des frais de transactions d’Ethereum (gas fees).


La proposition veut mettre en place un BASE_FEE (un montant fixe) qui serait brûlé à chaque transaction.
Ces Ethers seraient retirés de la circulation, ce qui raréfie l’offre d’ETH en circulation. Les simulations montrent que plus de 1 million de ETH auraient été détruits l’année précédente avec ce procédé (1% de la masse monétaire totale).


Cette mise à jour est cruciale pour deux raisons, augmenter le coût de création d’un Ether et raréfier la quantité d’Ether en circulation. Si elle est mise en place, Ethereum sera bien plus compétitif en termes de frais et son prix sera fortement haussier car il pourra être en compétition avec le Bitcoin sur le marché des réserves de valeur.


Vendredi 5 mars à 15h, une discussion autour de l’ajout de l’EIP1559 dans la prochaine mise à jour d’Ethereum (Londres en juillet) aura peut-être un impact positif sur le prix

Grayscale et staking

Grayscale lance des produits d’investissements côtés sur les marchés financiers avec un ISIN qui permet d’acheter des Ethers. Actuellement, ils ont presque 3 millions d’Ethers.
Ces Ethers sont retirés du marché primaire et Grayscale achète sur le marché ces Ethers pour alimenter ce véhicule d’investissement. (https://grayscale.co/ethereum-trust/)


Binance et Coinbase lance le staking.
Le staking, c’est une nouvelle forme de minage, il n y a plus besoin d’ordinateur, il suffit juste de posséder des cryptomonnaies et de les verrouiller dans un coffre fort pour avoir le droit de sécuriser le réseau.
Si on agit de manière pernicieuse, toutes les cryptomonnaies verrouillées sont rendues au réseau (vous inquiétez, ça arrive jamais).


Et si on agit de manière honnête alors, on peut obtenir des récompenses de l’ordre de 10% annuellement.
Sur Ethereum, on va voir le staking avec son réseau en 2.0. Le réseau en 2.0 est lancé en parallèle et il est déjà possible de staker.
Sur Coinbase, le staking n’est pas encore disponible. Sur Binance, le staking est disponible et liquide (marché pour le BETH).


Pour le moment, 3,5 millions d’Eth ont été staké (https://launchpad.ethereum.org/) et dès que le staking sera liquide (c’est à dire qu’on puisse acheter et vendre ces Eth stakés) alors
de nombreux investisseurs passeront sur Eth 2.0.
Le staking est une opération à sens unique qui retire les ETH du marché primaire. Ainsi, la liquidité diminue et tire le cours d’Ethereum à la hausse.

Indicateurs pertinents

Cours du BTC : 60 100 $ Cours de l’ETH : 2000$

Le prix “réalisé” est un indicateur unique aux crypto-monnaies. Il permet de nous dire à quel prix une crypto-monnaie a été acheté en moyenne. Actuellement, un Bitcoin a été acheté en moyenne à 15 000$ et un Ether à 652$.

Un indicateur qui en découle est le MVRV (market value to realized value ratio). Celui-ci nous indique un ratio entre la valeur actuelle sur le marché et le prix réalisé. Plus simplement, aujourd’hui c’est la plus value entre le prix d’achat moyen et le prix potentiel de vente.


Sur Ethereum, en moyenne, on a fait “seulement” x2,4 alors que sur Bitcoin on est à x3,34, en 2017, on était au maximum à x6 sur ETH et x4,5 sur BTC
Google Trends nous renvoie une quantité de recherches assez faibles sur le Bitcoin par rapport à fin 2017 (48 vs 100). Cela peut s’expliquer en partie à une éducation crypto plus accrue mais aussi à un potentiel de croissance pas encore suffisamment exploité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *